LÀ OÙ CERTAINS VOIENT DES OBSTACLES

NOUS VOYONS UNE NOUVELLE FAÇON D’AVANCER

Faciliter le passage des voitures, des bateaux, des cyclistes et des piétons dans un espace restreint demande assurément des prouesses d’ingénierie. Le pont NO.09 du canal de Chambly, l’un des premiers ponts en son genre en Amérique du Nord, relève le défi.

Next screen

Projet en bref

PONT NO.09 DU CANAL DE CHAMBLY

250 tonnes d’acier
5000 véhicules par jour
80 degrés d’inclinaison lorsque levé
100 système hydraulique entièrement écologique
10 ponts mobiles sur le canal
110 tonnes de contrepoids
25 bateaux chaque jour
100 construction en acier
1 opérateur de pont

Lorsque Parcs Canada a sélectionné la solution la plus audacieuse parmi les cinq concepts proposés, Tony Mailhot de WSP a embrassé son rôle d’ingénieur et s’est mis au travail.

playVisionnez la vidéo
Close video
Next screen

DIAPORAMA DU PROJET

Dans les coulisses du processus de construction

1 / 16

Le pont a initialement été construit en 1887 pour le canal de Lachine et a finalement été déplacé en 1929 au canal de Chambly.

2 / 16

L'un des deux tourillons en acier massif permettant au pont de s’élever pour rendre possible le passage des bateaux.

3 / 16

L’une des charpentes en A en acier préfabriquée en usine.

4 / 16

Les charpentes en A sont d’abord chargées pour leur transport de Montréal à l’atelier de peinture et, ensuite, jusqu’au site sur le Canal de Chambly situé à une distance de 55 km.

5 / 16

La construction du pont débute au début du printemps 2010.

6 / 16

Le nouveau pont est soutenu par des caissons et des palplanches qui forment un mur, communément appelé mur combiné.

7 / 16

Le mur combiné est ancré au roc à l’aide d’emboîtures au roc armé en continu avec les pieux.

8 / 16

Les pieux sont enfoncés dans le sol pour supporter la charge des fondations du pont.

9 / 16

Tout au long de la construction, les bateaux ont pu continuer à naviguer sur le canal.

10 / 16

L’assemblage du pont sur le site à l’aide des pièces préfabriquées en usine.

11 / 16

Une grue de 600 tonnes a été utilisée pour soulever les composants en acier préfabriqués.

12 / 16

Cette image montre l'un des deux tourillons en acier massif, une fois installé.

13 / 16

L'opération de levage d'un assemblage aussi volumineux et lourd a nécessité une préparation des plus soignées.

14 / 16

Des couches d’acier d’armature ont été utilisées pour former la fondation du nouveau pont.

15 / 16

«Un pont, une légende» : un concours d’écriture organisé par Parcs Canada dans le cadre de l’inauguration du pont.

16 / 16

Un bateau de plaisance passant sous le pont nouvellement construit.

Next screen

D’AUTRES DÉFIS QUE NOUS AVONS SU RELEVER

Next screen