LÀ OÙ CERTAINS VOIENT DES OBSTACLES

NOUS VOYONS UNE PORTE OUVERTE SUR L’OUEST

Avec ses falaises et sa dénivellation abrupte vers la rivière, le canyon Kicking Horse présentait d’importants défis en matière d’ingénierie et de construction. En tant qu’ingénieur pour le compte du Propriétaire, WSP a œuvré au succès intégral de ce lien critique vers l’Ouest.

Next screen

Projet en bref

ROUTE DU CANYON KICKING HORSE

26 Longueur totale du projet
6000 emplois directs et indirects créés
3 phases complètes (Design préliminaire de la phase 4 également complété)
21 Distance sur laquelle s’échelonnent les améliorations apportées
10000 véhicules par jour en été
21 Le pont a été achevé 21 mois plus tôt que ce que prévoyait l’échéancier
800 Coût estimé du projet (Phase 4 non complétée)
20 Valeur annuelle des voyages commerciaux
11 prix remis au projet

À titre d’ingénieur principal, Darcy Grykuliak a rencontré le défi de sa carrière. Réunir une équipe chevronnée s’est avéré une étape essentielle au succès du projet.

playVisionnez la vidéo
Close video
Next screen

DIAPORAMA DU PROJET

Découvrez comment nous avons transformé un segment d'autoroute, qui en plus de s’étendre sur plus de 21 km, traverse les Rocheuses canadiennes

1 / 23

Un aperçu du projet et de ses zones clés.

2 / 23

PHASE 1 : À 6 Mile Hill, la construction a commencé avec l’enlèvement et la stabilisation de roches. Elle a été achevée en 2000.

3 / 23

La construction du pont Yoho à quatre voies, la déviation de l’autoroute et l’aménagement des approches ont été terminés en 2004.

4 / 23

Un point de sortie pour le rafting et une aire de repos abritant un centre d’interprétation s’offrent aux touristes de la région.

5 / 23

Les grands murs de confinement des débris, comme celui que l’on voit à gauche de l’image, aident à améliorer la sécurité et la fiabilité de la route.

6 / 23

Le dernier segment de la phase 1, achevée en 2006, consiste en une structure de pont novatrice, en porte-à-faux au-dessus d’une courbe de la rivière Kicking Horse.

7 / 23

PHASE 2 : Le nouveau pont Park lors de sa construction. Les piliers s’élevaient à un rythme moyen de quatre mètres aux trois jours.

8 / 23

Le nouveau pont Park prenant forme bien au-dessus de l’autoroute existante. Les poutres du pont ont été poussées (ou « lancées ») hydrauliquement à partir de la culée ouest.

9 / 23

Le comité de liaison communautaire inspectant les progrès en juin 2006.

10 / 23

Des chargeuses et des camions enlèvent la roche après une explosion. La quantité de matériel excavé lors de la phase 2 a pu remplir l’équivalent de 200 000 grands camions à benne. Autant de camions mis bout à bout sur l’autoroute Transcanadienne couvriraient l’ensemble de la distance entre Vancouver et Regina!

11 / 23

La construction de routes en montagne nécessite beaucoup de travail de déblai et de remblai. La roche excavée à un endroit est utilisée pour remplir les creux et les ouvertures afin de former la nouvelle autoroute et de la rendre plus droite, plus large et plus sécuritaire que l’ancienne.

12 / 23

Le nouveau pont Park a une longueur d’environ 440 mètres et une hauteur d’environ 90 mètres. La construction fut achevée le 30 août 2007, soit 21 mois à l’avance sur l’horaire.

13 / 23

Les parois de ce talus rocheux situé du côté nord de la rivière Kicking Horse, près du pont Park, ont une hauteur de près de 90 mètres.

14 / 23

Environ 20 000 mètres carrés de filet métallique ont été utilisés pour renforcer les pentes, au besoin.

15 / 23

PHASE 3 EST : Le nouveau pont Mount Hunter Creek et son passage à faune inférieur, en bas à gauche du pont.

16 / 23

La phase 3 Est comprend 8,8 km d’autoroute réaménagée avec des glissières médianes en béton, deux autres passages à faune et des clôtures d’un bout à l’autre. Les travaux ont été achevés en 2011.

17 / 23

Les pentes du canyon Kicking Horse sont réputées instables, et la croissance des plantes y est lente à s’établir. Comme les travaux de construction ont souvent nécessité l’enlèvement de la végétation existante, des terrasses ont été créées à l’aide de « rondins » de paille installés le long des contours des pentes. Ces terrasses favorisent la rétention de l’humidité et améliorent la stabilité du sol de surface pendant l’établissement des plantations d’espèces indigènes.

18 / 23

PHASE 3 OUEST : Le nouvel échangeur Golden Donald Upper Road.

19 / 23

La phase 3 Ouest comprenait un mur de soutènement massif de plus de 8 mètres de hauteur et d’une longueur d’environ 125 mètres. Érigé sur une courbe, le mur a permis l’élargissement de l’autoroute existante à quatre voies et l’établissement d’une pente plus stable à l’est de Golden, en Colombie-Britannique.

20 / 23

Une nouvelle voie cyclable et piétonnière longe l’autoroute sur un peu plus d’un kilomètre entre le kiosque d’information touristique et l’avenue Station à Golden Hill. La voie, qui comprend un nouveau belvédère, relie de manière sécuritaire la partie haute et la partie basse des secteurs commerciaux et résidentiels de Golden.

21 / 23

Des installations de système de transport intelligent fournissent des renseignements en temps réel sur les conditions de trafic.

22 / 23

Avec l’achèvement de la phase 3, il y a maintenant plus de 21 kilomètres continus d’autoroute sécuritaire, fiable et moderne à travers l’un des terrains les plus difficiles de la province, soit plus du double de ce qui avait été achevé aux phases 1 et 2.

23 / 23

En 2006, le projet du canyon Kicking Horse a remporté le prestigieux Prix du premier ministre pour l’innovation et l’excellence. Le projet a également reçu beaucoup d’autres honneurs pour ses techniques d’ingénierie et ses techniques environnementales novatrices.

Next screen

D’AUTRES DÉFIS QUE NOUS AVONS SU RELEVER

Next screen