LÀ OÙ CERTAINS VOIENT DES OBSTACLES

NOUS VOYONS UN POINT DE RENCONTRE ENTRE LA COMMUNAUTÉ ET LE COMMERCE

PLUS DE 100,000 VÉHICULES Y TRANSITENT QUOTIDIENNEMENT POUR LE TRAVAIL DE FAÇON RAPIDE ET SÉCURITAIRE. CECI, EN SOI, CONSTITUE UN EXPLOIT.

Next screen

Projet en bref

Projet d’amélioration de l’autoroute 1 / Port Mann

12000 dessins de conception
1100000 heures d’efforts d’équipe
14 échangeurs
44 ponts
25 talus de remblai léger (EPS) fill (EPS) embankments
35 km de relocalisation de réseaux de services publics
700000 d’habitats aquatique et riverain améliorés
630000 de sols améliorés
100000 véhicules par jour, sans fermeture de voie pendant les travaux de construction de jour. Un retour à la maison plus rapide et plus sûr

Un retour à la maison plus rapide et plus sûr.

playVisionnez la vidéo
Close video
Next screen

DIAPORAMA DU PROJET

VOYEZ COMMENT LE TOUT S’EST CONCRÉTISÉ

1 / 26

Ce projet a requis un grand nombre de phases de construction afin de permettre une circulation ininterrompue durant les périodes de pointe de la journée.

2 / 26

Les équipes de l’entrepreneur prépare les poutres pour la coulée du tablier de béton.

3 / 26

Des mâchoires hydrauliques montées sur une excavatrice démolissent l'un des ponts d’étagement existants pour faire place à l’élargissement de l’approche Ouest du pont Port Mann.

4 / 26

De nombreux ponts ont requis des opérations de levage de poutres de nuit afin d’en minimiser l’impact sur la circulation durant le jour.

5 / 26

WSP a assuré la conception et le suivi de l’assurance de la qualité tout au long de la construction. M. Vladimir Lebed, un membre de l’équipe de WSP, supervise l'érection de poutres en béton préfabriquées.

6 / 26

La conception a nécessité un phasage minutieux des travaux pour la construction des ponts, des talus de remblai léger et des murs de soutènement.

7 / 26

La construction de nouveaux ponts ainsi que la démolition de ponts existants ont été effectuées par phases afin d’assurer une circulation sécuritaire et ininterrompue durant les heures de pointe.

8 / 26

Aux yeux d’un simple observateur, la séquence des travaux a pu sembler étrange.

9 / 26

En attendant l’ouverture du nouveau pont Port Mann, la circulation continue sur le pont existant.

10 / 26

L’organisation des travaux de construction des sections terrestres a été coordonnée avec la construction du nouveau pont Port Mann afin de permettre le transport de gros segments en béton préfabriqués jusqu’au portique d'érection visible au haut de la photo.

11 / 26

Neil Cumming, spécialiste des matériaux. Neil a fourni l'expertise en matière d’essai et de science des matériaux utilisée dans la conception, l'inspection et l'assurance de la qualité tant pour le pont Port Mann que pour les sections terrestres du projet.

12 / 26

Une vue en plongée. Le pont d’étagement de l'échangeur de Cape Horn était à un niveau similaire à celui de la nouvelle rampe incurvée. L’érection de la portée manquante a eu lieu au cours de la même fin de semaine que la fermeture et la démolition de la structure existante.

13 / 26

Cette photo montre quatre des cinq structures distinctes construites au-dessus des voies du chemin de fer réalignées du CP et de l’Autoroute Lougheed.

14 / 26

La route Transcanadienne, à l'ouest de l'avenue Gilmore. Les nouvelles rampes pour véhicules à occupation multiple (VOM), composées de poutres en acier incurvées, ont été construites avant les travaux aux approches afin de bénéficier de l’espace de travail supplémentaire nécessaire à la construction des ponts.

15 / 26

Janet Branch, coordonnatrice principale pour WSP, a travaillé en étroite collaboration avec l'entrepreneur pour l’avancement de la conception.

16 / 26

Le projet a nécessité une étroite collaboration entre les nombreuses parties prenantes, y compris pour la relocalisation des voies de CPR longeant le corridor, afin de permettre l'élargissement de la route Transcanadienne à Coquitlam. Ici, on peut voir le lever du soleil au-dessus du chantier de l’échangeur Cape Horn.

17 / 26

L’échangeur Boundary Road aux limites de Burnaby et de Vancouver. Certaines structures ont été réhabilitées, élargies ou mises à niveau sur le plan sismique, tandis que d'autres ont été entièrement remplacées.

18 / 26

Trois grues sont nécessaires pour soulever les poutres d’acier d’une rampe de 600 mètres de longueur, constituée de 12 portées, au centre de l'échangeur de Cape Horn.

19 / 26

Keith Holmes, gestionnaire de projet senior et chargé de projet pour WSP, était responsable d’une grande partie de la conception ainsi que de la coordination de la conception de la partie Ouest du projet.

20 / 26

L’échangeur de la 160th Street à Surrey (portion Est du corridor du projet).

21 / 26

Une vue prise de l’une des tours du pont Port Mann. La circulation est toujours sur la structure existante durant la construction du tablier du nouveau pont.

22 / 26

L’échangeur Cape Horn nouvellement complété.

23 / 26

Une vue du dessous de la nouvelle section surélevée de l’Autoroute Lougheed, direction Est, complétée.

24 / 26

Une vue, direction Est, d’une partie du nouvel échangeur Cape Horn quasi complété. Un grand mur de béton projeté a permis le déplacement de l’Autoroute Lougheed vers le Nord. Des murs antibruit ont été conçus et installés au sommet du mur afin d’atténuer l'impact sonore accru, sur les résidents avoisinants, dû à l'augmentation de la circulation.

25 / 26

Le nouvel échangeur Cape Horn complété. La démolition du pont Port Mann existant est en cours afin de permettre de compléter les travées d’approche Ouest de la nouvelle structure du pont.

26 / 26

Le nouveau pont Port Mann, au crépuscule.

Next screen

D’AUTRES DÉFIS QUE NOUS AVONS SU RELEVER

Next screen