LÀ OÙ CERTAINS VOIENT DES OBSTACLES

NOUS VOYONS À TRAVERS LE BROUILLARD

Avec sa propension pour le mauvais temps, l’aéroport international de St.John’s fait face à d’importants défis en lien avec le caractère incontrôlable des éléments. Nos experts en aviation ont été mobilisés afin d’affronter les conditions météorologiques difficiles et définir une vision claire en ce qui a trait au futur de l’aéroport.

Next screen

Projet en bref

aéroport international de St. John’s

700 vols de plus par année
25000 de roches dynamitées
180000 de pavé remis en état
1105 lumières encastrées installées
38000 tonnes d’asphalte nouvelle
70000 passagers de plus par année
5 augmentation sur la capacité d’utilisation d’aéroport
100000 de câbles d’éclairage de pistes installés
14000 chargements standards de camions à benne contenant de la terre et de la roche

Non seulement Bernhard Schropp se distingue comme l’un des plus éminents ingénieurs en aviation chez WSP, il est aussi pilote d’avion. Découvrez comment sa perspective du ciel influence les décisions qu’il prend les pieds sur terre.

playVisionnez la vidéo
Close video
Next screen

DIAPORAMA DU PROJET

En coulisse du progrès que nous faisons

1 / 8

Communément appelée "le rocher", Terre-Neuve est reconnue pour ses conditions météorologiques orageuses et son intense brouillard.

2 / 8

Une vue aérienne de la côte sauvage de Terre-Neuve, tout près de l'aéroport international de St. John's.

3 / 8

Patrick Anckaert, ingénieur spécialisé en conception d’aéroport, est l’un des nombreux membres de l'équipe mobilisée pour concevoir et construire l'infrastructure nécessaire pour les atterrissages en visibilité nulle à St.John’s.

4 / 8

Les sorties d’avions en bout de piste se font rares, mais elles arrivent parfois. St.John’s a investi dans la construction d’aires de sécurité d'extrémité de piste (ASEP) conformes aux standards internationaux en matière de sécurité des aérodromes, et ce, pour toutes les pistes de l’aéroport.

5 / 8

Le nouveau système de balisage lumineux d’approche CAT III incluant des tours autoportantes de 22m de hauteur, installées pour résister à des vents ayant la force d’un ouragan ainsi qu’à une épaisseur de glace allant jusqu’à 50mm, deux conditions météorologiques courantes à St.John’s.

6 / 8

L’utilisation créative d’une extension temporaire de la piste. D’une longueur de 90m, celle-ci est destinée à faciliter l'exploitation des aéronefs pendant une période d’opération limitée en raison des travaux de réhabilitation de deux pistes.

7 / 8

Vérification du nouveau système de balisage lumineux d’approche CAT III installé sur la piste 29. L’aéroport de St.John’s deviendra le premier aéroport au monde à adopter la toute dernière technologie d’éclairage LED pour ce type de système d’approche.

8 / 8

La construction se poursuit beau temps, mauvais temps; sous la pluie, au soleil ou en plein brouillard. Les équipes de construction se préparent à ouvrir une partie du système de la piste, une fois la réhabilitation de systèmes de chaussée et d'éclairage complétée. Dans ce cas-ci, la zone des travaux a touché les deux pistes principales de l’aéroport de St.John’s. Cela a occasionné un important effort de planification et de gestion de la part des équipes ainsi qu’un grand besoin en équipements. En effet, le travail dans cette zone devait être achevé en deux semaines afin de minimiser les impacts sur les compagnies aériennes.

Next screen

D’AUTRES DÉFIS QUE NOUS AVONS SU RELEVER

Next screen